Covid-19 : les infirmiers, acteurs-clés de la campagne de rappel

03/12/2021

 

Alors que le coronavirus circule à nouveau de manière très active en France et que les hospitalisations sont en forte hausse, le ministre des Solidarités et de la Santé, Olivier Véran, a annoncé le 25 novembre dernier de nouvelles mesures pour freiner la 5ème vague épidémique. Au premier chef, l’extension du rappel vaccinal pour l’ensemble de la population âgée de plus de 18 ans. Les infirmiers sont incités à intensifier encore la démarche « d’aller vers » leurs patients dans le cadre de cette campagne de rappel vaccinal, et à insister auprès d’eux sur la nécessité d’appliquer systématiquement les gestes barrières pour se protéger et protéger leurs proches.Explications.

 

Sommaire :

 

Rappel vaccinal : qui est concerné et quand recevoir une dose de rappel ?

 

Suite à un avis de la Haute autorité de santé, rendu le 25 novembre 2021, le rappel vaccinal est recommandé à l’ensemble de la population de plus de 18 ans.

La dose de rappel doit être administrée :

  • 5 mois après la dernière injection d'un vaccin à double dose (Pfizer, Moderna, Astrazeneca) 
  • 1 mois après la monodose pour le vaccin Janssen.

Un délai supplémentaire de 2 mois après la date d'éligibilité à la dose de rappel (5 mois ou 1 mois après la dernière injection selon le vaccin) est accordé pour effectuer la dose de rappel.

À partir du 15 décembre 2021 :

  • Les personnes de 65 ans et plus vaccinées avec des vaccins à double dose (Pfizer, Moderna, Astrazeneca) devront avoir reçu leur dose de rappel (3e dose) au plus tard 7 mois après leur dernière injection.
  • Les personnes vaccinées avec le vaccin Janssen, quel que soit leur âge, devront avoir reçu leur dose de rappel 3 mois après l'injection de leur monodose.

À partir du 15 janvier 2022 :

  • Toutes les personnes âgées de 18 ans et plus devront avoir reçu une dose de rappel au maximum 7 mois après leur dernière injection ou infection au Covid pour bénéficier d'un passe sanitaire valide.

Au-delà de ces délais, leur passe sanitaire ne sera plus valide. Le QR code sera désactivé automatiquement.

Un simulateur en ligne a été lancé par la CNAM : il permet à chaque patient, en fonction de sa situation personnelle, de connaître la date de son prochain rappel : 

https://monrappelvaccincovid.ameli.fr/

 

Quel vaccin doit être administré et où se faire vacciner ?

 

Le rappel vaccinal contre le Covid-19 doit s’effectuer avec un vaccin à ARNm (Pfizer-BioNTech ou Moderna), quel que soit le vaccin utilisé en primo vaccination.

Pour les moins de 30 ans, le vaccin Pfizer-BioNTech est recommandé.

La vaccination est possible :

  • en cabinet infirmier ou de sage-femme
  • au sein des services hospitaliers où les patients sont suivis 
  • chez le médecin traitant (ou un médecin généraliste ou spécialiste) 
  • dans une pharmacie 
  • dans un centre de vaccination. A noter qu’Olivier Véran a annoncé que 300 centres de vaccination allaient ouvrir prochainement pour couvrir le rappel vaccinal de tous les adultes.

Pour les personnes résidant dans les établissements pour personnes âgées, la dose de rappel est administrée sur place.

Une infographie, pouvant être téléchargée et affichée, détaille les modalités de la campagne de rappel : La dose de rappel : pour qui, quand et où ?

Par ailleurs, afin de favoriser la démarche « d’aller vers » les personnes âgées, un numéro vert a été mis en place. Le 0800 730 957 est ainsi accessible gratuitement, tous les jours, de 6h à 22h, et permet aux personnes de plus de 80 ans de prendre rendez-vous (première ou deuxième injection ou dose de rappel) :

  • à domicile : le conseiller organise avec l'accord de la personne, le rendez-vous (jour, heure, lieu) en contactant un professionnel de santé habilité à vacciner ;
  • ou directement chez un professionnel de santé habilité à vacciner : le conseiller prend alors rendez-vous et organise, si nécessaire, le transport jusqu'au lieu de vaccination.

Pour en savoir plus sur le numéro vert mis en place : Covid-19 : un numéro vert pour la vaccination à domicile des personnes âgées.

 

Qu’en est-il des personnes préalablement infectées par la Covid-19 ?

 

Pour les personnes ayant été infectées et ayant reçu une ou deux doses de vaccins Pfizer, Moderna, Astrazeneca :

  • Si le patient a été contaminé par la Covid avant la vaccination et a reçu une injection unique, il peut recevoir une dose de rappel (2ème dose) 5 mois après la 1ère dose de vaccin.
  • Si le patient a reçu une première injection, puis a été contaminé par la Covid, il peut recevoir une dose de rappel (2ème dose) 5 mois après l'infection (date du test positif).
  • Si le patient a contracté la Covid après avoir reçu un schéma vaccinal complet, il peut effectuer le rappel (3ème dose) 5 mois après l'infection.

Pour les personnes ayant été infectées et ayant reçu une dose de vaccin Janssen :

  • Pour les personnes ayant eu la Covid-19 avant leur injection de vaccin Janssen, la dose de rappel se fait 4 semaines après la dose reçue
  • Pour les personnes ayant eu la Covid après leur injection de Janssen, deux situations :
    • Si l'infection date de moins de 15 jours après l'injection : les personnes reçoivent une dose additionnelle de vaccin ARNm 4 semaines après l'infection. Elles sont éligibles au rappel vaccinal dès 5 mois après cette dose additionnelle.
    • Si l'infection date de plus de 15 jours après l'injection : les personnes n'ont pas besoin de compléter leur schéma vaccinal avec une dose additionnelle. Elles sont éligibles au rappel dès 5 mois après l'infection.

 

Pourquoi encourager la vaccination conjointe contre la Covid-19 et contre la grippe ?

 

En plus de la vaccination contre le Covid-19, la vaccination antigrippale est recommandée. Accessible aux publics prioritaires depuis le 22 octobre 2021, la vaccination contre la grippe est ouverte à l’ensemble de la population depuis le 23 novembre.

La Haute Autorité de Santé recommande d’effectuer les deux injections, contre la Covid-19 et contre la grippe, le même jour. En effet, la réalisation concomitante de ces vaccins ne comporte aucun danger et permet d’éviter toute attente dans l’administration de l’une des deux injections. Elles doivent toutefois être réalisées sur deux sites de vaccination distincts, soit une dans chaque bras. Au cas où la double vaccination ne pourrait être effectuée le même jour, il n’y a pas de délai minimum à respecter entre les deux vaccins (par exemple, le rappel Covid peut être effectué le lendemain du vaccin contre la grippe).

 

Les infirmiers, acteurs-clés de la couverture vaccinale

 

Les infirmiers sont invités à participer activement à cette campagne de rappel, tant en ville que dans les territoires plus isolés. Il est également important qu’ils rappellent à leurs patients la nécessité d’appliquer les gestes barrières, pour se protéger eux-mêmes et protéger leurs proches.

Tous les infirmiers peuvent prescrire et administrer le vaccin contre la Covid-19. Ils peuvent désormais vacciner contre la grippe, sans prescription médicale, l’ensemble de la population adulte.

Afin de mieux comprendre les enjeux de ces campagnes de vaccination, et le rôle-clé des infirmiers, l’Ordre National des Infirmiers a diffusé le 1er décembre une nouvelle matinale sur le thème : « Grippe, Covid : les enjeux de la campagne de vaccination et le rôle-clé des infirmiers dans la couverture vaccinale ».

Elle s’est déroulée en présence :

  • du Dr Isabelle Vincent, responsable adjointe département prévention et promotion de la santé à la CNAM
  • du Dr Patricia Minaya Flores, cheffe du service évaluation en santé publique et évaluation des vaccins à la HAS
  • de Mme Caroline Bussière, Cheffe du bureau Santé des Populations et Politique Vaccinale à la direction Générale de la Santé
  • de M. Jean-Pierre Thierry, conseiller médical de France Assos Santé,
  • de Patrick Chamboredon, Président de l’Ordre National des Infirmiers. 

 

 

Pour en savoir plus :

 

 

Bookmark and Share
Sur le même sujet :
Prolongation du dispositif du régime de sortie de l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 31 juillet 2022
Voir la liste des mesures reconduites jusqu’au 31 juillet 2022
Contacter l'Ordre National des Infirmiers
liens vers l'annuaire
Transmission des listes nominatives d'infirmiers salariés
lien pour inscription
Petites annonces