Actualités

Le télésoin pérennisé pour la profession infirmière

 

Afin de faciliter le suivi à distance des patients atteints de la covid19, et de limiter les risques de contamination, les infirmiers avaient été autorisés de manière dérogatoire à recourir au télésoin lors de la crise sanitaire. Un décret relatif à la télésanté et un arrêté sur le télésoin, publiés au Journal Officiel le 4 juin, entérinent durablement la possibilité pour les infirmiers de pratiquer le télésoin.

Cette évolution répond à une demande forte de la profession, portée depuis plusieurs mois par l’Ordre National des Infirmiers. Ce dispositif, désormais pérennisé, permet notamment de faciliter l’accès aux soins pour les patients plus isolés ou vulnérables.

 

Qu’est-ce que le télésoin ?

 

Le télésoin permet la pratique de soins à distance utilisant les technologies de l’information et de la communication. Le recours au télésoin relève d'une décision partagée du patient et du professionnel qui va réaliser le télésoin. Ce dernier doit juger de la pertinence d’une prise en charge à distance plutôt qu'en présentiel.

Comme le rappelle la HAS, le télésoin est d'autant plus pertinent que la relation patient-professionnel est bien établie, néanmoins un premier soin à distance peut être pertinent dans certaines situations et pour certaines professions car il facilite l’accès au soin. Le professionnel peut alterner soin en présentiel et télésoin, s’il l’estime nécessaire.

 

Qui peut pratiquer le télésoin ?

 

Depuis la publication du décret et de l’arrêté, tous les auxiliaires médicaux peuvent recourir au télésoin : les infirmiers, mais aussi les audioprothésistes, diététiciens, épithésistes, ergothérapeutes, manipulateurs d'électroradiologie médicale, masseurs-kinésithérapeutes, ocularistes, opticiens-lunetiers, orthopédistes-orthésistes, orthophonistes, orthoprothésistes, orthoptistes, pédicures-podologues, pharmaciens, podo-orthésistes, psychomotriciens et techniciens de laboratoire médical. « A l'exclusion des soins nécessitant un contact direct en présentiel entre le professionnel et le patient, ou un équipement spécifique non disponible auprès du patient, un auxiliaire médical ou un pharmacien peut exercer à distance ses compétences » précisent les textes.

 

Le télésoin est-il pris en charge par la sécurité sociale ?

 

 

Le télésoin est pris en charge par la sécurité sociale au même titre que les soins en présentiel.

Concernant la facturation, « Les tarifs des activités de télésoin réalisées par les auxiliaires médicaux ou les pharmaciens et les majorations qui y sont associées ne peuvent être supérieurs à ceux fixés pour les mêmes activités mettant physiquement en présence le professionnel de santé et le patient », stipule l’arrêté.  

 

Pour plus d’informations :

 

 

Bookmark and Share
Contacter l'Ordre National des Infirmiers
liens vers l'annuaire
Transmission des listes nominatives d'infirmiers salariés
lien pour inscription
Petites annonces